La qualité des traductions, notre priorité absolue

Savant mélange d’expertise et de rigueur linguistique, la qualité des traductions chez LYNX TRAD tient à une méthodologie particulièrement efficace. De la première lecture à la livraison des traductions, LYNX TRAD a mis en place un processus qualité répondant à toutes les exigences des métiers du Droit et de la Finance.

Les enjeux de la traduction juridique et financière

  • Que vous soyez avocat, juriste, banquier d’affaires ou tout autre professionnel du droit et de la finance, vous connaissez sûrement l’importance de la terminologie de votre domaine de compétence et les nombreux problèmes liés aux erreurs de traduction.
  • Chaque langue ne permet pas une traduction mot à mot : faux-amis, contresens, règles de droit existant dans un pays et pas dans l’autre, termes proches recouvrant des réalités toutes différentes… La qualité des traductions juridique et financière tient du défi. 
  • La connaissance du traducteur ne se limite pas à une maîtrise de la langue : il doit connaître et comprendre  les termes de son domaine de compétence, mais également les particularités culturelles, les implications juridiques de chaque terme, savoir reconnaître aussi ses insuffisances et se référer aux bonnes sources en cas de doute.

Dès lors, le contrôle de la qualité des traductions à travers un processus soigneusement établi devient un garde-fou essentiel.

Les différentes  étapes de la traduction chez LYNX TRAD

1) Analyse du besoin et élaboration du devis

Dès réception de votre document, nous déterminons avec soin le domaine de compétence auquel il appartient, le délai de traduction et le budget afférant. Nous discutons ensemble et avec précision de votre besoin, des enjeux, et des exigences requises pour ce projet particulier. Nous pouvons alors estimer la charge de travail et établir un devis prévisionnel.

2) Choix du ou des traducteur(s) et élaboration du cahier des charges

  • Nous établissons un plan de production qui servira de guide aux intervenants tout au long de la prestation.
  • Nous choisissons le ou les traducteur(s) qualifiés et experts dans votre domaine
  • Nous constituons un cahier des charges et répartissons les lots de travail entre les différents traducteurs si la prestation l’exige.

3) Les étapes de la traduction

  • Analyse : Une première lecture du document complet permet de mettre à jours les termes opaques, ambigus, imprécis, ou techniques qui vont nécessiter l’étude de références et documentations complémentaires.
  • Clarification : Le traducteur mobilise toutes les connaissances et ressources nécessaires à la compréhension parfaite du document. Il exploite les glossaires et documents déjà constituées, fait appel à des collègues, se renseigne sur des forums… Il ne commence la traduction qu’une fois ses doutes et hésitations levés.
  • Traduction : Grâce à la préparation préalable, le traducteur traduit rapidement le document.
  • Relecture et autocorrection : La relecture est une étape indispensable à la qualité des traductions. Les traducteurs les plus chevronnés peuvent faire des fautes d’inattention et des coquilles malvenues. Le traducteur se relit et corrige son propre document après un temps de repos.
  • Révision par un tiers : Lorsque la qualité de la traduction requiert un très haut niveau d’expertise, un tiers spécialisé dans le domaine relit le document traduit et effectue les corrections nécessaires.
  • Validation : Mise en œuvre d’un ultime contrôle qualité s’il y a lieu.
  • Mise en forme et livraison des textes au client
  • Archivage : Cette dernière étape consiste à conserver les éléments du projet pouvant servir dans le futur, par exemple en cas de nouvelles demandes du client.